Les 3 classes de peelings

Les peelings superficiels

En médecine esthétique, les peelings plus utilisés sont les acides de fruits. Leur action ne dépasse pas la couche superficielle de l'épiderme. Les effets secondaires sont quasi inexistants, souvent limités à une teinte rosée pendant les heures qui suivent l'application. Ils donnent de la lumière à une peau fatiguée.

La bonne indication est le « coup d'éclat ».

Il est recommandé de répéter régulièrement ce type de Peeling.

Les peelings moyens

A base, le plus souvent d'acide trichloracétique (TCA), ils exercent une action plus en profondeur. Ils pénètrent jusqu'à la jonction de l'épiderme et du derme. Leur action est plus importante .Ils éliminent les tâches superficielles, ils atténuent les fines ridules, et donnent un « coup de jeune » et d'éclat à la peau.

Les suites

La peau est rosée pendant 2 à 3 jours, puis souvent marron au 4 ème jour. Elle va ensuite soit « pelucher », ou peler en grands lambeaux selon les concentrations utilisées. Prévoir 5 à 6 jours d'éviction sociale. Et un maquillage couvrant.

Les peelings profonds

Le plus utilisé est le Peeling au Phénol.

Ce peeling a pour objectif de régénérer toute la structure de la peau. Les résultats sur les rides sont incontestables. Son action sur la vascularisation dermique, le collagène et le tissu élastique est supérieur à tout ce qui se fait en matière de Peeling classique. Les cicatrices d'acné et de varicelle sont également de très bonnes indications.

Le rajeunissement est réellement spectaculaire.

L'éviction sociale est de l'ordre de 1 à 2 semaines.

Ce peeling est très prisé aux USA.